Les Intervenants

Severn Cullis-Suzuki drapeau

«Je suis très fière de participer à un film sur la conscience environnementale qui trouvera une résonance mondiale. C’est un magnifique film et en être le personnage principal est un honneur. Je pense que les médias ont un rôle très important à jouer dansla manière dont nos sociétés perçoivent les défis et les problèmes auxquels l’humanité doit faire face. Le cinéma, et les films en particulier, ont le pouvoir de provoquer des émotions et de toucher le coeur des gens.»

Fille de l’écrivain et ancien professeur à l’université de Harvard, Tara Elizabeth Cullis et du généticien canadien David Suzuki, Severn Cullis-Suzuki est le fruit de la diversité et revendique ses origines.Severn milite activement pour l’écologie depuis son plus jeune âge notamment par le biais d'émissions télévisées et de conférences qu'elle anime de par le monde.
Dès l’âge de 9 ans, Severn fonde The Environmental Children’s Organization (E.C.O), un groupe d’enfants dédié à la sensibilisation des plus jeunes aux questions environnementales.Mais c’est en 1992, alors âgée de 12 ans, que son combat humaniste et écologiste débute véritablement. Elle assiste avec des camarades de l’E.C.O au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro et prononce un discours à la tribune d’une session plénière pour interpeller et alerter les dirigeants de la planète. L’intervention de Severn, par son charisme et sa sensibilité, va bouleverser le monde entier.

Severn cherche avant tout à responsabiliser les individus pour qu’ils agissent pour le bien des générations futures. C’est dans cet esprit qu’elle publie en 1993 un fascicule pour que les familles puissent aisément mettre en place des actions écologiques dans leur foyer.En 2002, la jeune femme participe au lancement d’un Think tank, organisation d’experts, nommé The Skyfish Project. De leur réflexion va naître un projet nommé “Recognition of Responsibility”, lequel est présenté à l’occasion du Sommet de la Terre de Johannesburg en 2002 au cours duquel Severn est membre du comité consultatif de Kofi Annan.
Elle présente depuis 2002 plusieurs émissions de télévision dont le Suzuki’s Nature Quest, un programme destiné aux enfants et diffusé sur la chaîne Discovery Channel.Dans le film, Severn est mariée à un indien Haïda* avec qui elle s’apprête à avoir un enfant.

* Le peuple Haïda compte 2000 représentants. Ils vivent actuellement à Skidegate et à Masset, dans les Iles d’Haida Gwaii en Colombie Britannique au Canada. Ils s’efforcent de maintenir, au moins en partie, une économie principalement fondée sur la pêche du saumon. Certains Haïdas ont remis à l’honneur l’artisanat traditionnel, la sculpture des mâts totémiques, la construction de pirogues en cèdre, la vannerie.

image severn