Bande originale du film

Les instruments japonais
La culture japonaise est très présente tout au long du long-métrage documentaire de Jean-Paul Jaud, notamment à travers les séquences musicales avec les taiko - ou wadaiko - et les shamisen.
Le taiko est associé depuis longtemps à l’histoire du Japon. Ces derniers temps, cet instrument similaire à un gros tambour est à nouveau à la mode grâce aux nombreux festivals traditionnels. Le shamisen est un instrument de musique traditionnel japonais à cordes pincées. Il est utilisé avec des voix dans les chants populaires et comme instrument soliste ou d'ensemble. Il devint l’instrument de prédilection des geishas.

Les chants polyphoniques corses
Les chants polyphoniques corses font partie de l’identité et de la culture insulaire corse. Ils sont à la base des chants de berger qui durant leurs séjours en montagne chantaient des paghjelle qui avaient pour but premier de raconter les faits de la vie quotidienne, avant de devenir un moyen de transmission de culture, tradition et histoire.Tout comme à leurs origines, les chants polyphoniques corses véhiculent, aujourd’hui, des idées et valeurs chères au peuple corse.

Gabriel Yared
Gabriel Yared, 30 ans de carrière, 70 films, deux Césars et un Oscar, ne cesse de surprendre et d’affirmer sa volonté d’échapper au carcan des étiquettes en travaillant aux côtés de réalisateurs lui offrant la possibilité de s’exprimer en toute liberté : Anthony Minghella (Le Patient Anglais, Le talentueux Mr Ripley), Michel Ocelot (Azur et Asmar). Il a notamment composé la musique film documentaire de Jean-Paul Jaud, Nos enfants nous accuseront. Dans Severn, la voix de nos enfants, il apparaît pour la première fois au cinéma interprétant la mélodie de « Mohira », mélodie imaginée pour le précédent film de Jean- Paul Jaud.

image severn Chants corses Gabriel Yared